Tecindustry Thèmes Swissloop Tunneling remporte le prix de l’innovation pour sa perforeuse
Interlocuteur  Tecindustry Tecindustry
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@tecindustry.ch
Partager

Swissloop Tunneling remporte le prix de l’innovation pour sa perforeuse

Faire le tour du monde à 1 000 km/h sans émissions - c’est le rêve d’Elon Musk, qui a accueilli début septembre 12 équipes d’étudiants à l’occasion de la « Not-a-boring-Competition » à Las Vegas. Swissloop Tunneling a convaincu le jury par son approche innovante qui se fonde en grande partie sur de la technologie suisse.

Avec son concept Hyperloop, Elon Musk veut accélérer la mobilité longue distance sans émissions. Au lieu de prendre l’avion, l’objectif est qu’à l’avenir des « pods » ressemblant à des capsules transporteront des passagers dans des tubes sous vide autour du monde, sans émissions. Cette vision n’est réalisable qu’avec un grand nombre de tunnels - mais la construction de tunnels est coûteuse et compliquée sur le plan logistique.

C’est pourquoi « The Boring Company » d’Elon Musk a lancé en été 2020 un concours de construction de tunnels pour les étudiants, avec pour objectif de développer de nouvelles solutions pour la construction de tunnels. Sur les 400 candidatures initiales, douze équipes se sont imposées. Parmi elles, l’équipe « Swissloop Tunneling », fondée par des étudiants de l’EPF, qui a présenté son tunnelier « Groundhog Alpha », dénommé « marmotte ».

La grande finale a eu lieu du 6 au 12 septembre 2021 : les finalistes se sont rencontrés au beau milieu du désert de Mojave, dans le sud-est de la Californie, pour participer au premier concours de forage de tunnel de l’histoire. Par des températures allant jusqu’à 44 degrés Celsius, des tempêtes de sable et de violents orages, « Groundhog Alpha » a passé tous les contrôles de sécurité stricts et s’est qualifié pour la finale aux côtés de l’équipe allemande favorite, TUM Boring. Malheureusement, cela n’a pas suffi pour obtenir la première place - TUM Boring s’est imposée avec sa machine « pipejacking » dans la discipline vitesse et précision. Par contre, Swissloop Tunneling s’est vue décerner le prix de l’innovation et du design très convoité par toutes les équipes présentes.

« Notre vision est de faire progresser Hyperloop en tant que solution en faveur de la mobilité durable. C’est pourquoi nous misons sur un système innovant qui peut être redimensionné », explique Theresa Lanschützer, responsable de la communication chez SLT. Certes, la méthode « pipejacking » présentée par TUM Boring est rapide et efficace, mais elle n’est pas adaptée aux longs tunnels de plus de 4 mètres de diamètre prévus par le concept Hyperloop.

Le composant le plus innovant du robot de forage suisse est ce qu’on appelle le « Tunnelliner ». « Pendant qu’il creuse, le robot de forage construit une paroi de tunnel de 15 millimètres d’épaisseur à l’aide de l’impression 3D. Cela évite que l’eau, les pierres et la saleté ne tombent dans le tunnel », explique Elena Krasnova. Elle est responsable de l’hydraulique au sein de l’équipe de projet.

Pour pouvoir creuser des contours, Groundhog Alpha est équipé d’un système hydraulique hexapode sur mesure. Six vérins hydrauliques de précision permettent de déplacer la tête de forage dans une échelle de six degrés d’autonomie. L’ensemble du système hydraulique a été sponsorisé par l’entreprise Hagenbuch. Le lauréat du prix de l’innovation utilise beaucoup de technologies et de compétences suisses.

L’aventure ne s’arrête pas avec le concours. « Nous recrutons déjà du personnel en vue du prochain concours », ajoute Theresa Lanschützer. Swissloop Tunneling a pour objectif de rendre le forage de tunnels plus durable, plus économique et plus rapide à long terme. La collaboration entre des étudiants engagés de l’EPF et des entreprises industrielles suisses a fait ses preuves dans ce domaine. 

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Dernière mise à jour: 09.12.2021