Tecindustry Le chemin de Yunus jusqu’aux championnats des métiers
Interlocuteur  Tecindustry Tecindustry
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 infonoSpam@tecindustry.ch
Partager

Le chemin de Yunus jusqu’aux championnats des métiers

Yunus est automaticien diplômé, champion suisse et européen dans la discipline « Industrie 4.0 ». En octobre 2022, il participera aux championnats du monde. Ce qui ressemble à une histoire à succès, aurait peut-être été tout autre s’il n’avait pas découvert par hasard sa fascination pour la technique.

Quand on voit et entend aujourd’hui Yunus, il est difficile de croire qu’il a eu du mal à trouver une place d’apprentissage. Il parle de manière réfléchie, explique des situations complexes avec des mots simples et répare accessoirement une machine défectueuse avec doigté. Son enthousiasme pour la technique est perceptible et quand il raconte comment il est devenu automaticien, ses yeux s’illuminent. C’est le mieux qui ait pu lui arriver, déclare-t-il.

Il a découvert l’automation alors qu’il ne parvenait pas à trouver une place d’apprentissage d’informaticien. Il a alors fait une 10e année au cours de laquelle il est entré en contact avec diverses technologies qui l’ont captivé, raconte-t-il. Au cours de son apprentissage chez MSW, il fait la connaissance de Silvan et commence à s’entraîner avec lui dans la discipline « Industrie 4.0 » pour les championnats suisses des métiers. Après avoir gagné l’or aux SwissSkills 2020, les deux remportent aussi les EuroSkills 2021 et se qualifient pour les WorldSkills 2022 en Allemagne.

Bon pour l’environnement

Ce qui plaît à Yunus dans le métier d’automaticien, c’est qu’il est polyvalent et que la palette de ses activités va de l’électronique à l’automation et à la technique des réseaux en passant par la mécanique. Il s’agit aussi bien de travaux manuels comme souder et fraiser, que de travaux à l’ordinateur jusqu’à la programmation d’apps. Ce métier est donc très varié et offre une excellente formation initiale. 

Yunus apprécie aussi le fait que sa profession peut contribuer à l’environnement. « Lorsque je fais quelque chose, au niveau professionnel ou privé, il est très important pour moi que j’y vois un sens », dit-il. Après son apprentissage, Yunus a trouvé un poste dans l’entrepise Kyburz, le plus grand fabricant de véhicules électriques en Suisse et pionnier dans la durabilité. Yunus y travaille pour le recyclage des batteries et est co-responsable d’un processus innovant par lequel des batteries de véhicules électriques sont produites au moyen de batteries usées. Après les WorldSkills, Yunus veut étudier et plus tard peut-être travailler à l’étranger. Peut-être prendra-t-il une tout autre direction comme il le révèle dans le film (en allemand). Il en a les possibilités. 

Tu souhaites en savoir davantage sur le métier d’automaticien ? Alors informe-toi ici :

vers les places d’apprentissage et emplois

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?

Autres thèmes

Ces articles peuvent vous intéresser

Dernière mise à jour: 01.09.2022