Tecindustry Magazine Tour du monde à l'énergie solaire
Contacter  Tecindustry - Magazin Tecindustry - Magazin
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 involvednoSpam@tecindustry.ch
Partager

Tour du monde à l'énergie solaire

Un camping-car en forme de papillon ? Ça existe ! Et cela a un but : présenter des solutions au changement climatique. Le militant écologiste Louis Palmer fait le tour du monde pendant quatre ans à bord de « Larso », un véhicule construit dans le cadre du projet « Solar Butterfly » et motorisé à l’aide d’énergie solaire. De la technologie high-tech de l’industrie suisse se trouve à bord également.

Participe au concours et tu remporteras peut-être une trottinette électrique! Vers le concours

Le Suisse Louis Palmer est considéré comme un visionnaire et ambassadeur de l’énergie propre. Il doit sa popularité au fait d’être le premier homme à avoir fait le tour du monde à bord d’un véhicule propulsé par de l’énergie solaire de 2007 à 2008. L’industrie suisse est également de la partie dans son prochain projet, un voyage en « Solar Butterfly » à travers six continents. En plus des entreprises Brugg et Schindler, Komax, pionnier et leader du marché dans le domaine de la commande automatisée des câbles, soutient le projet et participe à la construction du véhicule avec ses apprentis automaticiens et mécaniciens.

Schweiz aktuell (27.04.2022) / En allemand

Particularités : ce papillon de dix mètres de long et de 2,8 tonnes est le tout premier camping-car à énergie solaire à faire le tour du monde. Il s’agit en sorte d’une « tiny house » autonome qui, en plus d’être une maison mobile, a également un studio de télévision qui permet de réaliser les reportages quotidiens sur la tournée. Le véhicule est tiré par une voiture électrique. L’électricité consommée est générée au moyen de panneaux solaires qui se déploient au moyen d’un bouton sur une surface de 120 m2, ce qui donne la forme d’un papillon. Les panneaux peuvent produire jusqu’à 170 kWh d’électricité solaire par jour, ce qui permet de parcourir jusqu’à 300 km par jour. Il est prévu de parcourir au total 200 000 km pendant quatre ans et de traverser six continents.

Le tour du monde débutera le 23 mai 2022 à Genève et se terminera le 12 décembre 2025 à Paris pour le 10e anniversaire de l’accord de Paris sur le climat. www.solarbutterfly.org

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?