Tecindustry Magazine IMPLICATION MAXIMUM
Contacter  Tecindustry - Magazin Tecindustry - Magazin
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 involvednoSpam@tecindustry.ch
Partager

IMPLICATION MAXIMUM

Ils sont jeunes, conscients d’eux-mêmes et pleins d’énergie. Les représentants de la génération Z. Le smartphone a pour ainsi dire été mis dans leur berceau ; ils savent se réseauter. Qu’est-ce qui est important pour eux ? Qu’attendent-ils de leurs employeurs ? Et que sont-ils prêts à donner pour cela ?

« Nous voulons le faire juste – et maintenant. Il ne suffit pas de visser un catalyseur  sur le moteur diesel ou de voler un peu moins pour stopper le changement climatique. Il faut maintenant des solutions qui fonctionnent, dans 20 ans encore. On cause beaucoup :  il y a tellement de frais généraux dans les entreprises. Il s’agit  pour nous d’impact ; nous voulons faire bouger les choses. Quand on a le sentiment de ne pas être pris au sérieux et qu’on n’a rien à dire aux collègues plus âgés, c’est toxique. Ce sont finalement les jeunes qui ont les formations les plus récentes. C’est pourquoi chez Swissloop Tunneling, nous misons consciemment sur des hiérarchies plates. Nos gens deviennent allergiques s’ils ne comprennent pas pourquoi une décision est prise. Ils veulent être impliqués  et assumer des responsabilités. Les temps du « je suis le chef et c’est pourquoi nous faisons ainsi » sont définitivement révolus.

De grands projets : à peine commencé, Stefan réfléchit déjà à des nouveaux projets.
Dans le cadre de la Not-a-boring-Competiton 2021, Swissloop Tunneling a remporté le prix innovation et design très convoité.
La « Groundhog Alpha », comme est appelée la perceuse de Swissloop Tunneling, est le résultat de la technologie innovatrice suisse.

Un bon management communique de manière transparente et recourt aux meilleurs arguments. Il s’agit en l’occurrence de créer une atmosphère  de start-up, également dans des entreprises existantes. Les gens veulent une implication maximum – ils sont aussi prêts à tout donner pour cela. J’ai moi-même vécu cela chez Swissloop Tunneling de façon impressionnante. Nous sommes une association et nos possibilités financières sont limitées. Nous ne pouvons de loin pas couvrir tous nos frais, mais malgré cela nos collaborateurs sont extrêmement motivés. Ils donnent de leur temps libre, travaillent toute la nuit, renvoient des examens ou n’abandonnent même pas parce qu’ils considèrent que ce projet est leur projet. Quand je commence quelque chose de nouveau, je veille toujours à former un ou deux successeurs. Des programmes de tutorat sont en général une bonne chose et une solution gagnant-gagnant pour tous les participants.

Founder & Co-President Swissloop Tunneling

Nom : Kaspar
Prénom : Stefan Michael
Domicile : Zurich
Année de naissance : 1997
Formation : Bachelor in Economics,
HSG (fin printemps 2022)
Projets : Swissloop, Swissloop Tunneling,
St-Gall Symposium,
Roboy, Zeam
Loisirs : plongée et tennis  

Les possibilités de formation continue aussi sont importantes, ainsi que la liberté de pouvoir essayer quelque chose de nouveau sans garantie de succès. Un de nos électrotechniciens a programmé une fois le moteur de notre machine de telle sorte qu’on pouvait jouer de la musique sur différentes fréquences.
Ce n’était qu’un jeu, mais tous y ont eu du plaisir et Elon Musk y a fait jouer plus tard « Thunderstuck » de AC/DC. Bien sûr, cela ne nous pas menés plus loin, mais c’était bon pour l’esprit d’équipe. Le travail doit aussi faire plaisir. Les gens veulent rire ou aussi pleurer parfois quand quelque chose foire. »

NOT-A-BORING-LIFE

Stefan a toujours eu deux passions : la technique et l’économie. Après la maturité, il commença des études de physique. Après une année, il passa à la HSG, où il étudie aujourd’hui l’économie. En automne 2018, il vint chez Swissloop – une initiative menée par des étudiants avec le but de participer à la recherche et au développement de la technologie Hyperloop. Le projet s’enlisa dans la crise. Swissloop avait été disqualifiée durant l’été dans un concours décisif parce que les capsules de transport, dites Pod, n’avaient pas pu aller plus loin en raison d’un défaut technique. Les sponsors se retirèrent et le projet tomba dans des difficultés financières. Stefan réussit à éponger les dettes. Un peu plus tard, il reprit la direction et obtint pour Swissloop la deuxième place au concours en 2019. En été 2020, Elon Musk lança la « Not-A-Boring-Competition », un concours de tunneliers avec le but de rendre plus efficace le percement de tunnels et par là de diminuer les coûts. Stefan et un collègue s’annoncèrent pour le concours pendant la pause de midi. Plus tard se joignirent encore deux collègues avec un bagage technique : Swissloop Tunneling était fondé. En un mois et demi, ils réussirent à faire passer l’équipe de 4 à presque 45 membres et à déposer le Preliminary Design Briefing (PDB). En septembre 2021, ils allèrent avec leur foreuse « Groundhog Alph » dans le désert de Mojave pour se mesurer aux 12 meilleures équipes du monde, les « Digging Dozen ». Swissloop Tunneling remporta la deuxième place et se vit attribuer pour son système innovatif le très recherché « Designaward » de l’innovation. À côté de son engagement chez Swissloop, Stefan est aussi actif chez « Zoom » et y conseille des entreprises qui veulent savoir comment pensent les jeunes.

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?