Tecindustry Magazine LA PUISSANCE DES RAYONS QUI GUÉRIT
Contacter  Tecindustry - Magazin Tecindustry - Magazin
+41 44 384 41 11 +41 44 384 41 11 involvednoSpam@tecindustry.ch
Partager

LA PUISSANCE DES RAYONS QUI GUÉRIT

Thérapie par particules du futur.

Cancer. Un mot qui effraie. Cancer ? On pense : calvities, chimio, arrêt de mort. Et pourquoi ? Pourquoi les cellules autrefois saines prolifèrent-elles maintenant ? Pourquoi cela frappe-t-il, quand ça frappe ? Cela en frappe beaucoup : selon la Ligue contre le cancer, 42 500 personnes sont atteintes chaque année du cancer en Suisse, 17 000 en
meurent. La lueur d’espoir : il y a des traitements qui sauvent, et ils sont toujours meilleurs. Outre la chimiothérapie et l’opération, la radiothérapie est un pilier important. Que la thérapie d’aujourd’hui avec les plus petites particules n’ait plus rien à voir avec ses débuts de la fin du XXe siècle, qui provoquait de graves dégâts, est aussi redevable à des entreprises de haute technologie comme Cosylab de Brugg. Ce développeur de logiciels aide en l’occurrence – pour faire simple – à rendre les appareils de radiothérapie aussi efficaces, sûrs et bon marché que possible. « Nous développons notamment des systèmes de contrôle pour les accélérateurs de protons et d’électrons », dit Diego Casadei, directeur général de Cosylab Suisse.

« Le logiciel d’un appareil qui irradie des hommes avec un rayonnement extrêmement élevé doit fonctionner impeccablement et avec une sécurité à 100%. » Dans la radiothérapie, il y a par ailleurs un défi : « Les particules doivent être irradiées sur la tumeur cancéreuse sans endommager les tissus alentour. » C’est pourquoi le rayonnement doit être calculé dans l’accélérateur de particules avec la plus grande précision possible et la plus forte énergie délivrée dans la tumeur elle-même, non dans les couches environnantes. Nous espérons que la localisation du cancer pourra se faire aussi à l’avenir directement pendant le traitement à l’aide de notre logiciel. Car les mesures les plus précises dans le corps humain sont difficiles. « Notre corps change en permanence. Par exemple une simple gorgée d’eau pourrait rendre des données importantes inutilisables parce que le volume des organes a changé. » De plus, les patientes et les patients bougent : les malades des poumons toussent, on ne peut pas simplement arrêter le coeur qui bat. Plus rapidement et plus précisément le logiciel de commande de la machine peut donc déterminer la position tridimensionnelle de la tumeur, mieux le rayonnement peut être doté d’énergie et orienté de sorte que toute la tumeur soit irradiée. Un élément important sont aussi les coûts élevés d’une radiothérapie. Moins il y a besoin de traitement, meilleur marché elle devient, et plus de personnes peuvent en profiter.

REPRÉSENTEZ-VOUS LES POSSIBILITÉS SI UNE INSTALLATION DE THÉRAPIE PAR PARTICULES COÛTAIT TOUT À COUP 10 FOIS MOINS !

Cosylab s’attelle avec des partenaires à réduire les nombreuses séances isolées d’une thérapie nécessaires jusquelà et même à pouvoir irradier en circuit plusieurs patients à la fois : « Actuellement, les traitements sont effectués en plusieurs fractions pour surveiller le progrès et réduire le dommage causé par les rayons sur les tissus sains. À l’avenir, on pourrait réduire le traitement très précis avec un rayonnement extrêmement puissant à une seule séance, ce qui serait d’une grande utilité pour les patients et les hôpitaux, », dit Casadei. Cosylab est certaine de pouvoir préparer le chemin vers la radiothérapie de demain : « Représentez-vous les possibilités si une installation de thérapie par particules coûtait tout à coup 10 fois moins ! » dit le directeur général. « Des hôpitaux dans des pays émergents pourraient alors un jour se permettre un traitement optimal des patients. Notre vision est de créer le logiciel qui le permettra. »

Un rayonnement qui guérit

Le rayonnement transporte de l’énergie. Dans le rayonnement dit ionisant, il en résulte un grand transport d’énergie. Si le rayonnement pénètre dans la matière, celle-ci peut en être changée : des liaisons chimiques peuvent être brisées ou des atomes et des molécules ionisées. Ionisation signifie que des électrons négatifs sont « éjectés » de l’enveloppe des atomes. L’atome ou la molécule a ensuite (tout au moins brièvement) une charge électrique positive. Des particules chargées électriquement sont appelées ions. Quand un rayonnement ionisé touche des cellules vivantes ou des organismes, il peut entraîner des dommages dans ces cellules et organismes par ces processus d’ionisation ou d’autres changements à des molécules. Le traitement avec un rayonnement ionisant permet de détruire des tumeurs.

Cet article, vaut-il la peine d'être lu ?